Des précisions sur la taxation des donations04/09/2017  



L'administration met à jour sa doctrine de la mesure de la loi de finances pour 2017 selon laquelle les donations réalisées par l'adoptant au profit d'adoptés simples sont taxées selon le régime fiscal applicable aux transmissions à titre gratuit en ligne directe aux conditions suivantes :

- les adoptés, mineurs au moment de la donation consentie par l'adoptant, doivent avoir reçu de l'adoptant pendant 5 ans au moins des secours et des soins non interrompus au titre d'une prise en charge continue et principale ;

- pour les adoptés majeurs, ces mêmes secours et soins doivent avoir été prodigués, soit dans leur minorité et pendant 5 ans au moins, soit dans leur minorité et leur majorité et pendant 10 ans au moins.

Cette mesure s'applique aux donations réalisées à compter du 1er janvier 2017.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Le Fisc contrôle moins mais mieux !

Les services de l'administration fiscale a opéré moins de contrôles fiscaux en 2015 par rapport à 2014, passant de 51 740 opérations à 50 168.

Les Français de plus en plus généreux

La 20ème édition du baromètre « La générosité des Français », réalisée par l’IDAF et Recherches et Solidarités, apporte des chiffres très encourageants concernant la générosité des Français.

Indivision, comment calculer les droits ?

La valeur des droits indivis doit être réduite par rapport à la valeur totale du bien.

Délocalisation de la procédure d'agrément pour les monuments historiques

Un arrêté modifie la procédure d'agrément permettant aux propriétaires d'un immeuble classé détenu par une SCI non familiale non soumise à l'impôt sur les sociétés de bénéficier de dispositions fiscales particulières.

Promesse de vente ne vaut pas toujours vente

Une promesse de vente n'oblige à vendre que si l'on est précisément d'accord sur la chose vendue et sur le prix.

La réduction Pinel dans les textes

L'administration fiscale a intégré dans sa documentation de base les aménagements apportés par la loi de finances 2015 à la réduction d'impôt en faveur des investissements locatifs réalisés dans le secteur intermédiaire, rebaptisée "Pinel".